08 juin 2021

Alpine Elf Matmut Endurance Team au défi de Portimão

  • Le deuxième rendez-vous du Championnat du Monde FIA d’Endurance (FIA WEC) aura lieu cette semaine sur l’Autódromo do Algarve à Portimão (Portugal).  
  • Deuxième à Spa-Francorchamps, Alpine Elf Matmut Endurance Team cherchera de nouveau à atteindre le podium face à une concurrence toujours plus relevée.  
  • Nicolas Lapierre, André Negrão et Matthieu Vaxiviere mettront toute leur expérience au service de l’équipe pour faire briller les couleurs d’Alpine au sein de la catégorie Hypercar.  

Après une ouverture de saison passionnante à Spa-Francorchamps, le FIA WEC s’apprête à découvrir un nouveau circuit en se rendant pour la première fois de son histoire au Portugal, et plus précisément à Portimão. 

Si l’équipe connaît bien le Portugal pour y avoir scellé son deuxième titre sur la scène européenne en 2014, le théâtre des courses d’endurance s’est depuis déplacé d’Estoril à Portimão. Construit en 2008, l’Autódromo do Algarve est considéré comme l’un des tracés les plus techniques du Vieux Continent avec ses courbes à hautes vitesses et ses dénivelés propices au spectacle comme Alpine F1 Team a pu le constater le mois dernier.  

Parmi les nombreux défis attendant Alpine Elf Matmut Endurance Team dans l’Algarve, les trois pilotes de l’écurie seront tout particulièrement attentifs au premier virage où ils devront redoubler de vigilance pour éviter tout incident. Situé au bout d’une ligne droite de près d’un kilomètre, celui-ci est précédé d’un freinage en descente avant un enchaînement rapide débouchant sur une section plus lente. Sur le reste du circuit, le trio devra aussi s’appliquer sur les crêtes négociées à l’aveugle qui requièrent un engagement de tous les instants et un rythme constant sous peine de perdre de précieuses secondes à la moindre erreur.  

L’autre particularité de ce rendez-vous inédit concernera la durée des débats : huit heures contre six à Spa-Francorchamps. Loin d’être anodine, cette différence offrira davantage de variété stratégique ainsi que davantage de points à l’arrivée avec trente-huit unités en jeu en cas de succès contre vingt-cinq habituellement. Comme toujours, Alpine Elf Matmut Endurance Team abordera l’épreuve avec humilité, mais également l’envie de devenir la première marque à battre Toyota sur une manche de huit heures dans l’histoire du FIA WEC.  

La concurrence sera toutefois plus intense que jamais avec l’entrée en scène de Glickenhaus Racing, sans oublier des LMP2 plus que jamais en mesure de se mêler à la bataille pour la victoire au général. La balance des performances connaîtra d’ailleurs quelques évolutions puisque l’Alpine A480 n°36 verra son poids passer de 930 à 952 kg tandis que l’énergie disponible par relais diminuera de 920 à 918 MJ.  

Dès l’unique séance d’essais de vendredi, Nicolas Lapierre, André Negrão et Matthieu Vaxiviere mettront leur roulage à profit pour affiner les réglages de leur Hypercar face à cette nouvelle donne avant de poursuivre ce travail avec l’équipe d’exploitation samedi soir jusqu’aux qualifications. Trente-deux voitures, dont quatre Hypercars et onze LMP2, seront au départ des 8 Heures de Portimão dimanche à 11h00 heure locale.  

ILS ONT DIT 

Toutes les courses ont leurs spécificités, mais Portimão représente à sa façon la première épreuve de vérité de la saison. Nous n’avons roulé qu’une seule fois sur ce circuit et nous avions découvert un terrain de jeu atypique avec des reliefs plutôt physiques pour les pilotes. L’autre particularité concernera la durée des débats puisqu’il s’agira de la première manche de huit heures, corsant ainsi un peu plus le défi proposé aux équipes, mécaniques et équipages. Entre la piste et les températures attendues, la dégradation des pneumatiques devrait aussi être un véritable sujet, et notamment le pneu avant gauche particulièrement sollicité à Portimão. Cela ajoutera sans doute une touche supplémentaire de gestion, de stratégie et d’humain à la course. Au-delà du tracé, d’autres paramètres rentreront en compte et il faudra poursuivre l’adaptation de notre A480 à une balance des performances en constante évolution. L’exercice se complique désormais avec l’arrivée de Glickenhaus, un nouvel adversaire que nous sommes ravis d’accueillir, et des LMP2 plus dangereuses que jamais. Nous avons hâte d’être aux premiers essais pour découvrir la première hiérarchie même si notre objectif premier sera de poursuivre notre apprentissage tout en capitalisant sur les leçons apprises à Spa.

Philippe Sinault, Team Principal d’Alpine Elf Matmut Endurance Team

PROGRAMME (UTC+1) 

Vendredi 11 juin 
15h15-16h45 : Essais libres 1 

Samedi 12 juin 
9h35-11h05 : Essais libres 2 
14h00-15h00 : Essais libres 3 
18h20-18h30 : Qualifications 

Dimanche 13 juin  
11h00-19h00 : 8 Heures de Portimão 

Fondée en 1955 par Jean Rédélé, Alpine s’est affirmée au fil des ans avec ses voitures de sport à la française. En 2018, la marque présente la nouvelle A110, une voiture de sport fidèle aux principes intemporels d’Alpine en matière de compacité, de légèreté, d’agilité et de plaisir de conduite. En 2021, est créée la Business Unit Alpine. Elle devient la marque dédiée aux voitures de sport innovantes, authentiques et exclusives de Renault Group, bénéficiant de l’héritage et du savoir-faire de son usine historique de Dieppe ainsi que de la maîtrise de l’ingénierie des équipes d’Alpine Racing et d’Alpine Cars.  

Adoption de la plateforme de certification Blockchain de Wiztopic

Dans le but de sécuriser sa communication, Renault Group certifie ses documents avec Wiztrust depuis le 20 Février 2020. Vous pouvez en vérifier l'authenticité sur le site wiztrust.com.

Contacts presse

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

Document

Galerie

A propos de Renault Group

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

Newsalert
Pour recevoir en temps réel nos actualités, inscrivez-vous à nos alertes et sélectionnez vos préférences. 
pagebuilder.components.cta.text