26 novembre 2021

Alpine Esports truste les podiums lors du 3e round des F1 Esports Pro Series

Alpine Esports a brillé avec une pole position et deux podiums lors de la troisième épreuve des F1 Esports Pro Series 2021.

L'événement a été marqué par une belle initiative, qui a permis à une centaine de fans d'Alpine Esports d'assister virtuellement aux courses de mercredi et d'interagir directement avec les pilotes et le management d'Alpine Esports.

La septième course de la saison disputée sur le circuit de Portimao a confirmé la bonne forme de l'équipe en qualifications. Les deux voitures, avec au volant Nicolas Longuet et Fabrizio Donoso, se sont hissées en Q3 sans aucun problème. C'est Fabrizio qui s’est le mieux qualifié avec une quatrième place sur la grille, tandis que Nicolas a terminé la séance à la dixième position. Le départ s'est déroulé sans incident pour les deux pilotes. Lucas Blakeley s'est très vite détaché pour décrocher la victoire, mais la bataille pour les places sur le podium était rude entre Rasmussen, Tonizza et Fabrizio. Grâce aux arrêts aux stands et à la stratégie, Rasmussen s’est emparé de la deuxième place, tandis que Fabrizio, grâce à un dépassement sur Tonizza quelques tours avant la fin de la course, s’est adjugé la troisième place. Son deuxième podium cette saison et le troisième pour l’équipe.

Un peu plus loin, Nicolas a franchi la ligne en huitième position, mais a été rétrogradé à la douzième place après que les commissaires sportifs ont considéré que son dépassement sur Leigh était illégal ; entraînant une pénalité de trois secondes après la course.

La deuxième course de mercredi soir avait lieu sur le circuit de Zandvoort. À cette occasion, Patrik Sipos a fait ses débuts en course pour Alpine Esports, rejoignant Fabrizio dans l’équipe. Les qualifications de Fabrizio se sont malheureusement terminées très rapidement après qu'un adversaire l’a bloqué lors de sa dernière tentative en Q1. Patrik a cependant confirmé le potentiel de la voiture, décrochant une excellente quatrième position, son meilleur résultat dans cet exercice cette saison. La course était plus difficile. Après avoir été parmi les cinq premiers pendant la majeure partie de la course, Patrik a chuté à la huitième place dans le dernier tour. Derrière, la course de Fabrizio n'a jamais vraiment démarré. Il n’a pu remonter qu’au seizième rang.

La dernière course du troisième évènement de la saison avait lieu sur le circuit des Amériques. Les essais se sont très bien passés et l'équipe avait confiance dans le potentiel de la voiture. Nicolas a décroché la pole position d'une milliseconde seulement, la deuxième cette saison pour l'équipe après sa pole lors de la course inaugurale de Bahreïn. Patrik a commis sa première erreur de la saison en qualifications en Q2, en coupant un virage lors de sa dernière tentative, ce qui le condamnait à partir quinzième. La course n'a guère été meilleure pour le Hongrois, victime d'un accrochage à l'approche du premier virage. Il a subi des dommages suite à l'incident et a franchi la ligne en seizième position.

Nicolas était sur une stratégie alternative avec un départ en pneus médium. Il a dépassé Opmeer, champion du monde 2020, au 19e tour, ce qui lui permettait alors de mener la course. Il a ensuite tenté dans le dernier tour de laisser passer les deux autres pilotes qui le suivaient juste avant le point de détection du DRS. Malheureusement, sa manœuvre n’a pas été couronnée de succès. Il a donc terminé troisième de la course permettant à l’écurie de glaner un nouveau podium. Le quatrième en neuf courses.

Au championnat des constructeurs, l'équipe conforte sa quatrième place et accroît son avance sur McLaren et Ferrari tout en restant au contact de la troisième place détenue par Aston Martin.

La dernière manche et finale du championnat se déroulera les 15 et 16 décembre.

Nicolas Longuet : « Nous nous sommes très bien préparés pour ce troisième évènement et je pense que cela s'est vu dans notre rythme. Portimao s’est bien passé en qualifications, même si j’ai commis une petite erreur en surchauffant mes pneus, ce qui m’a renvoyé à la dixième place sur la grille. Ensuite, j’ai réussi une bonne remontée notamment grâce à la stratégie. La pénalité est quelque peu fâcheuse, mais l’essentiel est que Fabrizio a très bien géré sa course pour ramener un podium à l'équipe. Sur le circuit des Amériques, tout s'est parfaitement déroulé. Avec la pole position en qualifications. La course se passait bien jusqu'au dernier tour où j'ai un peu trop surchauffé mes pneus, j’étais donc plus lent que mes adversaires. Tout de même satisfait par ce podium. Maintenant, j’ai les yeux rivés sur les trois dernières courses de la saison ! »

Fabrizio Donoso : « Un autre double podium pour l'équipe. C’est un bon résultat même si j’aurais aimé être encore meilleur. Portimao s'est très bien passé, avec une très bonne séance de qualifications et une course parfaitement exécutée. Pour Zandvoort, c'était très frustrant de partir de si loin surtout que c’est mon circuit préféré et je n’aurais rien pu faire pour éviter cet incident avec un autre concurrent. Heureusement, Patrik a assuré les points dans la seconde voiture. On donnera tout lors de la finale pour terminer la saison sur une bonne note. »

Patrik Sipos : « Cet évènement m'a montré que travailler dur finissait toujours par payer. J'ai réalisé l'une de mes meilleures qualifications à Zandvoort. J'en suis très heureux, car j'ai montré que j’étais dans le rythme. Je suis donc capable de faire partie des meilleurs pilotes. La course était plus mitigée, mais je marque mes premiers points ! Le circuit des Amériques est mon tracé préféré. J'étais rapide durant toute la préparation et les essais. Mais j'ai commis une erreur bête en Q2 qui me coûte la Q3. Je suis déçu de moi-même et désolé pour l'équipe. Nous avons encore un événement et je souhaite vraiment finir l'année très fort, donc je vais travailler encore plus avec les gars pour montrer ce dont je suis capable ! »

Richard Arnaud, manager : « C’est un événement à l'image de cette saison. On n'a pas encore tout mis bout à bout, mais la progression est nette. Deux podiums, une pole position et les premiers points de Patrik aux F1 Esports Pro Series avec l’équipe, ce sont des choses positives. On souhaite finir la saison sur une bonne note et donner le tempo pour 2022 ou nous voudrons lutter pour le titre ».

Fondée en 1955 par Jean Rédélé, Alpine s’est affirmée au fil des ans avec ses voitures de sport à la française. En 2018, la marque présente la nouvelle A110, une voiture de sport fidèle aux principes intemporels d’Alpine en matière de compacité, de légèreté, d'agilité et de plaisir de conduite. En 2021, est créée la Business Unit Alpine. Elle devient la marque dédiée aux voitures de sport innovantes, authentiques et exclusives du Renault Group, bénéficiant de l’héritage et du savoir-faire de son usine historique de Dieppe ainsi que de la maîtrise de l’ingénierie des équipes d’Alpine Racing et d’Alpine Cars.

Adoption de la plateforme de certification Blockchain de Wiztopic

Dans le but de sécuriser sa communication, Renault Group certifie ses documents avec Wiztrust depuis le 20 Février 2020. Vous pouvez en vérifier l'authenticité sur le site wiztrust.com.

Contacts presse

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

Document

Galerie

A propos de Renault Group

Retrouvez ici les dossiers de photos et vidéos correspondants à nos dernières actualités

Newsalert
Pour recevoir en temps réel nos actualités, inscrivez-vous à nos alertes et sélectionnez vos préférences. 
pagebuilder.components.cta.text